retour

Visage Abstrait

«Dans le visage, se manifeste le cosmos tout entier» dit Alexej von Jawlensky.

Cet éloignement de toute référence précise se confirme dans la série des Têtes géométriques (1921-1933), dans lesquelles l’effet géométrique domine entièrement le sujet. Dans cette structure, le peintre atteint un modèle linéaire stable où seules les couleurs varient. Il aboutit à une forme d’archétype avec le visage en U, la coiffure en triangle, un astre en arc de cercle, et des yeux clos qui illustrent une forte spiritualité.